Du côté de nos actions en région

1. Des correspondants pour chaque région

Afin de pouvoir échanger et mieux communiquer, lors de notre réunion des membres de l’association PFT Innovalo, nous vous proposons un correspondant de PFT INNOVALO dans chaque région : Télécharger

2. Des réunions de travail en région fructueuses qui révèlent le besoin d’échanger et de communiquer sur l’activité des PFT, l’évolution de leur mission ainsi que sur leur ancrage dans le territoire :

 

  • – Dominic Boucheron s’est rendu en Languedoc-Roussillon le 13 octobre 2015 pour une réunion de travail avec tous les acteurs de la coopération technologique : Académie, conseil régional, DRRT, responsables des PFT.

Les personnes rencontrées

Pour le rectorat de l’académie de Montpellier :

  • Jean-Sébastien Boucard – Secrétaire Général Adjoint de l’Académie
  • Franck Cognet – IEN Eco- gestion et adjoint au DAFPIC
  • Clement RousselinGestionnaire en charge des PFT
  • Jean- Paul SanglatIngénieur pour l’école

Pour la région :

  • Myriam VillaretChef du service Innovation du Conseil Régional
  • Anne BousquetChargée de mission au service innovation

Pour le Ministère de la recherche :

  • Philippe LavaudDRRT

Pour la PFT 3D INNOV :

  • Frédéric Deschaux BeauméChef du département GMP de l’IUT de Nimes
  • Eric GeneveAnimateur de la PFT
  • Alexis BenezetChef de travaux du lycée JBD d’Alès

La Région Languedoc-Roussillon compte actuellement 2 PFT labellisées : la PFT 3D INNOV dont le siège social est au lycée J. B Dumas à Alès, la PFT MEC@INNOV dont le siège social est à Béziers au lycée Jean Moulin. Une nouvelle PFT intitulée Indusnum@eco-innov basée au lycée Pablo Picasso de Perpignan sera proposée à la prochaine commission de labellisation.

La rencontre était organisée à l’initiative de l’équipe de la DAFPIC du rectorat Elle avait pour objectif de faire le point sur les trois PFT en vue de leur passage à la prochaine commission de labellisation, mais aussi afin d’avoir un certain nombre d’informations concernant le réseau des PFT en particulier leur fonctionnement à partir d’éléments de comparaison.

La journée a débuté au rectorat par un entretien avec Monsieur Boucard et l’équipe de la DAFPIC chargée des PFT. Le sujet a porté pour l’essentiel sur l’animation des PFT et notamment les solutions possibles ou pratiquées pour le financement des animateurs et notamment par l’attribution de fonds FEDER.

Une réunion s’est tenu ensuite en présence des représentants de la Région et du DRRT. Les différents points abordés ont été l’animation des PFT, de leur chiffre d’affaires, de leur labellisation et des remarques faites par l’AFNOR, des conséquences sur le territoire du label refusé qui se traduit par de l’incompréhension des porteurs du projet, et du découragement.

Les questions posées et les remarques faites sur le manque d’informations et l’absence d’interlocuteurs pour l’accompagnement ont été l’occasion de présenter la nouvelle association des PFT dont la création a reçu un accueil plus que favorable. La représentante du conseil régional a d’ailleurs fortement incité les PFT régionales labellisées à adhérer à l’association.

La journée s’est poursuivie à l’IUT de Nîmes, membre de la PFT 3D INNOV, avec l’équipe de la PFT notamment Monsieur Genève l’animateur. Une présentation des équipements et des réalisations autour de la conception réalisation 3D a permis de constater une fois encore la motivation des personnes, la qualité des équipements et la diversité des services apportés par la PFT dans sa compétence.

En résumé, les sujets abordés au cours de cette journée peuvent se regrouper en trois parties:

Le soutien fort des partenaires régionaux (région, DRRT, rectorat) pour les PFT dont ils portent en commun les projets et les dossiers, et notamment pour le rôle économique qu’elles jouent sur le territoire dans une région ou les CRT n’existent pas.

Le problème de l’animation qui a été le fil conducteur de la journée, soit au niveau du profil de l’animateur, de son recrutement, de ses fonctions, de son financement… et au-delà le suivi de son évolution de carrière notamment dans le cas d’un personnel enseignant détaché.

Le besoin des PFT d’être reconnues, besoin d’information institutionnelle, besoin de connaître les autres PFT dans leur compétence mais surtout dans leur fonctionnement. Enfin le besoin d’être accompagnées et soutenues.

 

  • – Dominic Boucheron s’est rendu au lycée Gaston Monnerville de Cahors le 9 décembre 2015 pour présenter l’association PFT INNOVALO.

L’intervention était prévue dans le cadre d’une réunion des différents acteurs de la PFT « Efficacité Energétique en Midi Pyrénées ». Proposition faite par Monsieur Hernandez, adjoint au DAFPIC de l’académie de Toulouse, en charge du dossier des PFT et par ailleurs ancien animateur du Relait-Mip. Le Relait-Mip étant la structure académique chargée des coopérations technologiques.

Le déplacement au lycée Gaston Monnerville de Cahors le 9 décembre 2015 avait pour but de présenter l’association PFT INNOVALO.

L’intervention était prévue dans le cadre d’une réunion des différents acteurs de la PFT « Efficacité Energétique en Midi Pyrénées ». Proposition faite par Monsieur Hernandez, adjoint au DAFPIC de l’académie de Toulouse, en charge du dossier des PFT et par ailleurs ancien animateur du Relait-Mip. Le Relait-Mip étant la structure académique chargée des coopérations technologiques.
Cette PFT existe depuis 2012. Elle n’est pas labellisée bien qu’ayant déjà plusieurs fois fait acte de candidature.

Etaient présents :

Le DAFPIC Éric Szmata et Mme Perrault pour la DDRT.
Le Proviseur et le gestionnaire du lycée Gaston Monnerville.
L’ingénieur pour l’école chargée des PFT.
Les différents responsables des 7 lycées composant les différents plateaux techniques du réseau : Gaston Monnerville à Cahors tête de réseau de la PFT, Charles de Gaulle à Muret, Louis Vicat à Souillac, Jean Jaures à Saint Affrique, Le Garros à Auch, D’artagnan à Nogaro et Jean Dupuy à Tarbes.

Après une présentation rapide par l’animateur du réseau de la PFT, ainsi que les partenariats et rattachements universitaires nombreux, le DAFPIC a précisé que la PFT serait intégrée au campus des métiers « transition énergétique » qui doit être labellisé prochainement, après résolution notamment de problèmes de gouvernance. La venue prochaine du Recteur Bloch a d’ailleurs été indiquée sur ce sujet par le DAFPIC.

L’animateur a ensuite présentés différents projets ou prestations réalisés ou envisagés. Un projet a cependant attiré plus particulièrement l’attention concernant le prix proposé au client, celui-ci étant disproportionné par rapport à son coût réel de réalisation.

La représentante de la DRRT a ensuite apportée quelques informations concernant l’évolution du dossier de labellisation en cours de la PFT, en indiquant par ailleurs sa participation à un groupe de travail chargé de revoir le cahier des charges des PFT.

A l’issue de cette réunion j’ai présenté PFT INNOVALO en m’appuyant sur différents points relevés au cours de la réunion. Points récurrents et thèmes souvent abordés par FIPES dans le cadre des coopérations technologiques et de la gouvernance des PFT :

Besoin d’accompagnement dans les différentes étapes de réalisation du dossier des PFT pour expliquer et éviter ainsi les dérives au regard du cahier des charges, des textes fondateurs relatifs à la loi sur l’innovation, sur les aspects pédagogiques des prestations……

Besoin d’un interlocuteur référent, au montage du projet et par la suite au service de l’animateur pour éviter de redécouvrir. Exemple la longue discussion sur la nécessité d’une cohérence du chiffrage des projets, alors que les solutions existent ou des travaux déjà effectués (voir le document réalisé sur le chiffrage des coopérations technologiques et la comptabilité analytique réalisé en 2006)

Créer de liens entre les PFT. Les PFT ne se connaissent pas. Cette ignorance des autres PFT, au lieu de permettre des échanges sur leur savoir-faire, apporte des contres- vérités, sur leur gouvernance, sur leur mode de fonctionnement, sur leur financement …

Valoriser leurs compétences. Comme pour les autres PFT rencontrées, les projets présentés sont de grande qualité. Cependant Les PFT souffrent de ne pas être suffisamment reconnues sur leur territoire par les compétences qu’elles apportent au tissu économique.

 

  • – Dominic Boucheron s’est rendu au Rectorat de l’Académie de Besançon le 16 décembre 2015 : cette rencontre avait pour objet de présenter l’association PFT INNOVALO et de faire le point sur les plates-formes technologiques de la région Franche-Comté.

La Franche-Comté comprend un nombre important de PFT qui situe la région en première position devant la région Midi-Pyrénées, soit :

PFT labellisées : « Développement et intégration de solutions optiques » (D.I.S.O.), « Tecbois« , « Microtechniques-Prototypage« , « Usinage à grande vitesse » (U.G.V.), « Agroalimentaire » Innov@lim

Non labellisées et en cours : Plateforme « Nouveaux produits pour les mobilités du futur » (N.P.M.F.), Plateforme « Agroéquipements et agriculture durable » (A.²D.)

En projet de labellisation : Plateforme « Maroquinerie et industries du luxe associées« , Plateforme « Innovation veille optimisation transfert de technologie tertiaire » (Pivo3T.)

Etaient présents :

Olivier Chevillard DAFPIC nouvellement nommé et son adjoint Mr Guillemin ancien CFC récemment en charge du dossier des plates- formes technologiques.

La réunion a commencée par le besoin d’un nombre conséquent d’informations dans tous les domaines des coopérations technologiques et des PFT. Le recrutement, le rôle et la formation des animateurs, le chiffre d’affaire des PFT, les problèmes de juste coûts des prestations, la TVA… ont fait une fois encore partie des principaux thèmes abordés.

D’autres sujets ont concerné l’association PFT INNOVALO et notamment ce qu’ils pouvaient en attendre, en terme d’échanges et de valorisation de leurs structures. Une proposition a été faite par le DAFPIC sur la possibilité d’une adhésion globale des PFT de l’académie.

En conclusion cette rencontre a montré l’intérêt du rectorat sur l’ensemble des PFT de l’académie, très au fait de leurs difficultés ou de leurs dysfonctionnements, mais avec le souci d’améliorer leurs modes de fonctionnements et leurs pratiques pour accentuer leur dynamique. La personne adjointe du DAFPIC, ancien professeur de techno de collège et ancien CFC a été spécialement recrutée à cet égard mais aussi pour mettre en œuvre différents projets particulièrement intéressant pour nous :

– Une nouvelle gouvernance académique des PFT et les intégrer dans un GIP FTLV.
– Pour la première fois la création d’une PFT tertiaire, dont le projet peut être un test pour dupliquer dans d’autres régions.
– La création d’un campus de métiers autour de la PFT « Nouveaux produits pour les mobilités du futur » (N.P.M.F.)

Cette rencontre a montré un grand intérêt pour nos actions sur les PFT et la création de l’association PFT INNOVALO les intéressent particulièrement, très demandeurs d’information. D’autre part Ils souhaitent nous associer à l’évolution de leurs différents projets.

 

  • – Fabrice Gros Flandre, directeur de la PFT 85 et membre de PFT INNOVALO et correspondant de la région est intervenu lors de la journée du 22 mars organisée par la PFT Prodiabio.

Sur sollicitation de la DRRT Bretagne , M.Devillez, la plateforme PRODIABIO , en collaboration avec le CRT ID COMPOSIT de Saint Brieuc, a proposé une journée d’échanges pour les autres structures de Bretagne souhaitant se structurer en PFT (5 structures sont concernées).

Cette journée s’est tenue le 22 mars à PONTIVY la journée est découpée en 3 parties :

1. Présentation générale et politique par DRRT et PRODIABIO (structure déjà labellisée) – 1h30
2. Deux ateliers thématiques de partage d’information entre les participants (séparés par le déjeuner) :
2.1 Atelier 1 (2h) : gouvernance-organisation-management
2.2 Atelier 2 (2h) : relations avec l’environnement socio-économique.

Pour en savoir plus : Contacter la PFT Prodiabio

 

  • – Pierre Olivier Ménagé s’est rendu dans le cadre du mois de l’innovation en Bourgogne pour découvrir les plateformes technologiques bourguignonnes le jeudi 08 octobre 2015 à la Maison régionale de l‘innovation à Dijon.
  • En savoir plus sur le mois de l’innovation en Bourgogne

  • Pierre Olivier Ménagé a participé à la réunion trimestrielle régionale des plateformes technologiques bourguignonnes qui s’est déroulée le 17 décembre 2015 au Lycée Léon Bloom à Le Creusot pour présenter l’association PFT Innovalo et rencontrer les acteurs de la région. Cette rencontre est à l’initiative du Rectorat de Dijon.